Valérie Damidot taille poids morphologie et style

   Taille et poids Valérie Damidot :

Qui n’a jamais entendu parler de Valérie Damidot et de son éternelle salopette ? Cette femme énergique et qui n’a pas la langue dans sa poche a su s’imposer dans le domaine très fermé de la décoration. Avec son émission D&Co, elle a su revisiter ce genre d’émissions qui prenait la poussière. Active et bien déterminée à prouver que son physique n’est pas un frein, elle participe à la septième édition de Danse Avec Les Stars en 2016. Un pied de nez pour ses détracteurs.

valerie-damidot-taille-poids-mensurations

INFOS PHYSIQUE Valérie Damidot

non de naissance :
Valérie Clerc

Surnom :
Valérie Damidot

Date de naissance :
18 Janvier 1965
Age :
52 ans

Type de silhouette :
Corpulente-ronde

Morphotype :
Endomorphe

Cheveux :
blonds

Yeux :
bleus

Signe Astrologique :
Capricorne

Métier :
Animatrice, actrice

Nationalité :
Française

Mensuration de Valérie Damidot

Taille :
1m57

Poids :
supposé 85kg
IMC :
34.5

Rondeurs dynamiques

Valérie Damidot est une femme ronde et d’assez petite taille. Pourtant, sa personnalité et son talent lui ont permis des s’imposer malgré les diktats qui régissent la télévision. Souriante, pleine d’énergie, elle en impose et semble parfaitement assumer ses rondeurs. En 2011, elle suit les conseils du Dr Cohen et perd presque 16 kilos. Fière de ce changement, elle ne renie absolument pas sa physionomie et revendique son physique. Sa participation à DALS en 2016 n’est pas passée inaperçue mais Valérie Damidot a plus d’un tour dans sa salopette

valerie-damidot-style-danse-avec-les-stars

Style de Valérie Damidot

Une nana rock’n’roll
D’un point de vue vestimentaire, Valérie Damidot sait parfaitement refléter sa personnalité très forte à travers ses habits. Souvent habillée d’une robe en cuir noir ou de bottines cloutées, elle joue avec ses atouts. Elle mise beaucoup sur sa coiffure qu’elle veut très sophistiquée et sur un maquillage qui met en valeur ses yeux bleus. Valérie Damidot est petite et dois composer avec ça mais elle y parvient parfaitement en portant des gilets de laine longs, des robes à fleurs taille empire… Tout est pensé pour que ses rondeurs deviennent un atout.

Grâce à la fiche physique de rêve et les articles associés, découvrez toutes les infos sur Valérie Damidot, son physique, sa silhouette, son poids, sa taille, sa musculature, sa date de naissance, ses origines, son signe astrologique. Mais également le décryptage de son visage avec ses yeux sa bouche son nez en détail son style vestimentaire, ses tatouages et des infos personnelles…

Physique de rève

TSONGA Jo-Wilfried mensurations taille et poids et morphotype Fiche physique de rêve

jo-wilfried-tsonga-taille-poids-morphotypeTaille : 1m88
Poids environs : 91 kg
Date de naissance 17 avril 1985
Droitier
Yeux : marron
Cheveux : brun

jo-wilfried-tsonga-physique-pectoraux-tennis
jo-wilfried-tsonga-torse-nue-sexy
Sous ses airs de gentil garçon, Tsonga possède un physique tout en puissance, 90 kilos de muscles au service du tennis. Son type morphologique tend vers l’endomorphe il a donc de bonnes facilités à prendre du muscle mais il doit faire attention à sa prise de poids, on voit régulièrement un petit ventre se dessiner sous son maillot. Il possède un physique très harmonieux, ses pectoraux sont bien développés ce qui est rare chez un joueur de tennis, car cela gène les mouvements de raquette mais il possède en contre partie une large cage thoracique. La partie la plus développée de son anatomie restant le bas de son corps, ses jambes sont longues et puissantes avec des fesses et des cuisses bien dessinées avec du volume mais peu de graisse.

Wilfried-Tsonga-nu-nue-fesse-sexy

Allé en option une photo nu de Tsonga pour une association luttant contre le cancer

Cette belle mécanique permet à Tsonga d’avoir de bons appuis pour ses frappes puissantes mais comme son adversaire Nadal lui doit parfois des soucis musculaire et articulaire.

Définitivement un top physique de rêve.

Tsonga-physique-de-reve

Physique de rève

Trouver son morphotype sur physique de rêve

morphotype-morphologie-mensurationanatomie-morphotype-corps-physique-de-rêve

1/ Les morphotypes : c’est quoi ?

Femme ou homme, chacun a son propre morphotype, c’est-à-dire sa propre silhouette type définie selon des caractéristiques précises. On parle aussi de types de morphologie. Et savoir quelle est sa morphologie, c’est adapter son alimentation et son entretien physique.

Trois morphotypes

On dénombre trois types de morphologie : le type ectomorphe, le type endomorphe et le type mésomorphe. Chaque morphotype possède des caractéristiques physiques spécifiques dont l’origine est génétique. N’avez-vous pas souvent entendu la fameuse phrase « c’est ta morphologie ! » Traduction, telle ou telle caractéristique physique vous constitue depuis votre naissance. Pour les femmes, cela peut être des hanches trop larges et, pour les hommes, de petites épaules. De légers « défauts » pouvant être modulés grâce au sport !

A chaque morphotype, ses besoins
Quel est l’intérêt de connaître précisément son morphotype par rapport à l’entretien physique si telle est votre nature ? Justement, l’avantage clé de savoir si vous êtes ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe est de pouvoir ensuite adapter votre entraînement physique et sculpter, muscler et modeler le corps là où il en a le plus besoin. Bien sûr, mieux connaître son corps avec ses points forts et ses points faibles permet aussi d’adapter son régime alimentaire selon l’apport de glucides, de lipides et de protéines conseillé.

Le saviez-vous ?
Si vous pensez coller à deux morphotypes au lieu d’un seul, c’est tout à fait normal puisqu’on ne peut posséder toutes les caractéristiques d’un type de silhouette. Le plus important est d’identifier celui qui correspond le mieux à votre corps.

2/ Le type ectomorphe

Mince, voire maigre, la morphologie d’un homme ou d’une femme ectomorphe se caractérise par une fine ossature et une tendance à brûler les calories. Muscler un corps est possible en respectant certains principes de base.

silhouette-morphotype-ectomorphe-tony-ja

Ectomorphe : portrait
La principale caractéristique d’une personne de type ectomorphe est la minceur, voire même la maigreur. En effet, le type ectomorphe est celui qui détient la palme du squelette le plus fin, surtout aux chevilles et aux poignets. En général, les épaules et le bassin sont étroits et les membres plutôt longs. Gros brûleur de graisses, l’ectomorphe allie aussi souvent un tempérament nerveux.

Un entretien adéquat
Qui dit minceur, dit difficulté à prendre du poids. Ce qui représente un atout de taille dans la vie de tous les jours puisque le gras ne reste pas : mais, c’est un inconvénient pour prendre de la masse musculaire rapidement car une personne ectomorphe assimile peu les nutriments. L’entretien physique devra donc être court et privilégier l’ensemble des muscles du corps. Après des efforts réguliers, vous serez récompensé avec un corps athlétique.

Le saviez-vous ?
En plus de sécher rapidement, la personne ectomorphe qui se lance dans un programme de musculation aura un aspect sculpté plus voyant, le squelette étant très fin. La femme ou l’homme ectomorphe a donc un atout de taille !

3/ Le type endomorphe

Rejoignant un peu les caractéristiques de l’ectomorphe, le type endomorphe a généralement des épaules étroites et un squelette plutôt fin. Bien qu’apte à développer sa musculature, l’endomorphe a tendance à grossir, ce qui demande un mode alimentaire rigoureux.

anatomie-morphotype-endomorphe-jay-cutler

Endomorphe : portrait
Doté d’une ossature fine, la femme ou l’homme endomorphe possède des épaules étroites, des membres courts. Menacé par la prise de poids, surtout autour du ventre, le régime alimentaire d’une personne ayant cette morphologie doit être bien mené pour éviter la prise de gras. Alors que la sèche est possible mais plus longue, la personne endomorphe peut prendre facilement de la masse musculaire. Un atout pour se lancer dans la musculation.

Une musculation en deux temps
La prise de masse musculaire est facile et rapide pour une personne endomorphe mais sa prédisposition à prendre du gras doit scinder l’entraînement physique en deux. La première phase de musculation se déroule avec des charges légères pour lutter contre les masses de gras ; puis, l’entraînement se poursuit avec des charges lourdes, propices au développement de la masse musculaire.

Le saviez-vous ?
Au développement de la masse musculaire, précédera ou suivra du cardiotraining ou du fitness afin d’éliminer la masse de gras plus efficacement. Pour rendre chaque exercice bénéfique, il faudra se concentrer sur l’un jusqu’à la fin puis débuter avec l’autre.

4/ Le type mésomorphe

Des trois types de morphologie, le mésomorphe semble être le plus apte à l’entretien physique. La bonne assimilation des nutriments se marie bien à l’ossature naturellement développée. Ce qui permet à toute personne de type mésomorphe de muscler son corps de façon optimale.

anatomie-morphotype-mesomorphe-tyson-beckford

Mésomorphe : portrait
Le type mésomorphe présente de solides atouts physiques pour toute personne désireuse de se sculpter un corps digne de ce nom ! En effet, cette morphologie allie un large squelette, notamment les chevilles et poignets, une musculature déjà existante et une bonne absorption des nutriments sans pour autant cumuler trop de gras. Quelle morphologie de rêve ! L’homme de type mésomorphe présente en général un buste en V. La femme mésomorphe présente un bassin de même largeur que les épaules.

La morphologie sportive !
Avec de telles qualités physiques, la personne mésomorphe est ainsi toute destinée à l’entretien physique dont la musculation qui donnera vite de vrais résultats. Cette morphologie permet de se lancer dans de grosses séances d’entraînement, alternant de lourdes charges pour sculpter le corps. La personne mésomorphe peut prendre aussi vite du poids qu’en perdre, ce qui est un autre avantage quand il faut sécher avant de débuter la musculation.

Le saviez-vous ?  Alors qu’on reconnait au type mésomorphe une tonicité à toute épreuve et un rapide développement musculaire, il n’en est pas de même pour l’élasticité musculaire et la souplesse. Si vous avez cette morphologie, nous vous recommandons donc de pratiquer le stretching.

Physique de rève