Trouver son morphotype sur physique de rêve

morphotype-morphologie-mensurationanatomie-morphotype-corps-physique-de-rêve

1/ Les morphotypes : c’est quoi ?

Femme ou homme, chacun a son propre morphotype, c’est-à-dire sa propre silhouette type définie selon des caractéristiques précises. On parle aussi de types de morphologie. Et savoir quelle est sa morphologie, c’est adapter son alimentation et son entretien physique.

Trois morphotypes

On dénombre trois types de morphologie : le type ectomorphe, le type endomorphe et le type mésomorphe. Chaque morphotype possède des caractéristiques physiques spécifiques dont l’origine est génétique. N’avez-vous pas souvent entendu la fameuse phrase « c’est ta morphologie ! » Traduction, telle ou telle caractéristique physique vous constitue depuis votre naissance. Pour les femmes, cela peut être des hanches trop larges et, pour les hommes, de petites épaules. De légers « défauts » pouvant être modulés grâce au sport !

A chaque morphotype, ses besoins
Quel est l’intérêt de connaître précisément son morphotype par rapport à l’entretien physique si telle est votre nature ? Justement, l’avantage clé de savoir si vous êtes ectomorphe, endomorphe ou mésomorphe est de pouvoir ensuite adapter votre entraînement physique et sculpter, muscler et modeler le corps là où il en a le plus besoin. Bien sûr, mieux connaître son corps avec ses points forts et ses points faibles permet aussi d’adapter son régime alimentaire selon l’apport de glucides, de lipides et de protéines conseillé.

Le saviez-vous ?
Si vous pensez coller à deux morphotypes au lieu d’un seul, c’est tout à fait normal puisqu’on ne peut posséder toutes les caractéristiques d’un type de silhouette. Le plus important est d’identifier celui qui correspond le mieux à votre corps.

2/ Le type ectomorphe

Mince, voire maigre, la morphologie d’un homme ou d’une femme ectomorphe se caractérise par une fine ossature et une tendance à brûler les calories. Muscler un corps est possible en respectant certains principes de base.

silhouette-morphotype-ectomorphe-tony-ja

Ectomorphe : portrait
La principale caractéristique d’une personne de type ectomorphe est la minceur, voire même la maigreur. En effet, le type ectomorphe est celui qui détient la palme du squelette le plus fin, surtout aux chevilles et aux poignets. En général, les épaules et le bassin sont étroits et les membres plutôt longs. Gros brûleur de graisses, l’ectomorphe allie aussi souvent un tempérament nerveux.

Un entretien adéquat
Qui dit minceur, dit difficulté à prendre du poids. Ce qui représente un atout de taille dans la vie de tous les jours puisque le gras ne reste pas : mais, c’est un inconvénient pour prendre de la masse musculaire rapidement car une personne ectomorphe assimile peu les nutriments. L’entretien physique devra donc être court et privilégier l’ensemble des muscles du corps. Après des efforts réguliers, vous serez récompensé avec un corps athlétique.

Le saviez-vous ?
En plus de sécher rapidement, la personne ectomorphe qui se lance dans un programme de musculation aura un aspect sculpté plus voyant, le squelette étant très fin. La femme ou l’homme ectomorphe a donc un atout de taille !

3/ Le type endomorphe

Rejoignant un peu les caractéristiques de l’ectomorphe, le type endomorphe a généralement des épaules étroites et un squelette plutôt fin. Bien qu’apte à développer sa musculature, l’endomorphe a tendance à grossir, ce qui demande un mode alimentaire rigoureux.

anatomie-morphotype-endomorphe-jay-cutler

Endomorphe : portrait
Doté d’une ossature fine, la femme ou l’homme endomorphe possède des épaules étroites, des membres courts. Menacé par la prise de poids, surtout autour du ventre, le régime alimentaire d’une personne ayant cette morphologie doit être bien mené pour éviter la prise de gras. Alors que la sèche est possible mais plus longue, la personne endomorphe peut prendre facilement de la masse musculaire. Un atout pour se lancer dans la musculation.

Une musculation en deux temps
La prise de masse musculaire est facile et rapide pour une personne endomorphe mais sa prédisposition à prendre du gras doit scinder l’entraînement physique en deux. La première phase de musculation se déroule avec des charges légères pour lutter contre les masses de gras ; puis, l’entraînement se poursuit avec des charges lourdes, propices au développement de la masse musculaire.

Le saviez-vous ?
Au développement de la masse musculaire, précédera ou suivra du cardiotraining ou du fitness afin d’éliminer la masse de gras plus efficacement. Pour rendre chaque exercice bénéfique, il faudra se concentrer sur l’un jusqu’à la fin puis débuter avec l’autre.

4/ Le type mésomorphe

Des trois types de morphologie, le mésomorphe semble être le plus apte à l’entretien physique. La bonne assimilation des nutriments se marie bien à l’ossature naturellement développée. Ce qui permet à toute personne de type mésomorphe de muscler son corps de façon optimale.

anatomie-morphotype-mesomorphe-tyson-beckford

Mésomorphe : portrait
Le type mésomorphe présente de solides atouts physiques pour toute personne désireuse de se sculpter un corps digne de ce nom ! En effet, cette morphologie allie un large squelette, notamment les chevilles et poignets, une musculature déjà existante et une bonne absorption des nutriments sans pour autant cumuler trop de gras. Quelle morphologie de rêve ! L’homme de type mésomorphe présente en général un buste en V. La femme mésomorphe présente un bassin de même largeur que les épaules.

La morphologie sportive !
Avec de telles qualités physiques, la personne mésomorphe est ainsi toute destinée à l’entretien physique dont la musculation qui donnera vite de vrais résultats. Cette morphologie permet de se lancer dans de grosses séances d’entraînement, alternant de lourdes charges pour sculpter le corps. La personne mésomorphe peut prendre aussi vite du poids qu’en perdre, ce qui est un autre avantage quand il faut sécher avant de débuter la musculation.

Le saviez-vous ?  Alors qu’on reconnait au type mésomorphe une tonicité à toute épreuve et un rapide développement musculaire, il n’en est pas de même pour l’élasticité musculaire et la souplesse. Si vous avez cette morphologie, nous vous recommandons donc de pratiquer le stretching.

Physique de rève