Top 25 des transformations d’Homme en femme pour un film

transformation-homme-femme

Il est de plus en plus courant de se trouver dans la confusion des genres, les hommes se féminisent tandis que les femmes adoptent des attitudes autrefois réservées uniquement aux hommes. L’homme moderne casse de plus en plus son côté macho adoptant des codes propre aux genres féminins, les traits deviennent alors moins brutes, les attitudes moins virils…

Dans un même temps les hommes prennent plus soins d’eux, les peaux se font plus soigneuses, les yeux et leurs contours sont chouchoutés, les sourcils épilés, les poils disgracieux sont supprimés, les tenues se font plus ajustées avec des coupes plus prêt du corps, idem pour les cheveux qui sont soignés jouant sur des coupes plus travaillées n’ayant plus peur de la longueur et des couleurs, s’approchant doucement de physique androgyne…

C’est dans cette tendance que s’inscrit notre article, nous nous attarderons sur les transformations de certains acteurs masculins pour des rôles féminins.

Nous allons passer en revue les plus belles transformations d’acteurs pour des rôles dans la peau de femme. Certaines transformations d’homme en femme sont impressionnantes par le travail du maquillage d’autre remarquable par l’implication physique des acteurs.

Allons y crescendo et commençons par les plus hilarantes:

1- Les frères Wayans, Marlon et Shawn dans le film « F.B.I. Fausses Blondes Infiltrées ». Ils restaient assis plus de sept heures par jour dans la chaise de maquillage! Pour un résultat hilarant de grotesque en plus d’être grimé en femme ils avaient adopté un maquillage pour les rendre blanc pour l’occasion basé sur une peinture acrylique déposée à l’aide d’un aérographe. Leurs nez étaient quand à eux réalisés en plastique ils recouvraient entièrement leur nez.

marlon-shawn-wayans-white-en-femme

2 – John Travolta, dans son rôle de mère dans le film « Hairspray ». Il devait rester 5 heures par jour dans la chaise de maquillage! Pour prendre du poids et de la poitrine Travolta enfilait un gros costume. Résultat après beaucoup de maquillage un John Travolta méconnaissable.

travolta-en-femme-hairspray

3- Big mama : Martin Lawrence quant à lui enfilait un costume complet de 20 kilos pour rentrer dans la peau de Big Mama. La cellulite de son costume est juste magique. Côté maquillage il n’avait pas beaucoup de travail le costume faisant une GROSSE partie du travail.

big-mama-martin-lawrence

4- Eddy murphy Pr Doolitle
Rick Baker est le maquilleur qui à fait de Sherman Klump et de sa famille le succès qu’on lui connait, Baker a d’ailleurs été récompensé pour son travail. Tous les joints du costume disparaissent sous le triple menton, Eddy Murphy portait un costume de graisse en mousse de polyuréthane couverte de spandex.

Eddie-murphy-en-femme-foldingue

Les transformations vielle fille et gouvernante :

5 – « Madame Doubtfire, » Robin Williams, dans un rôle de vieille nourrice britannique. Une magnifique interprétation de Robin Williams qui lui demandait 4 à 5 heures de maquillage et de mise en place du costume. Cela en a valu la peine car hormis le succès commercial du film, le costume a remporté un Academy Award des meilleurs costumes.

RobinWilliams_en-femme-MrsDoubtfire

6 – Pour « Tootsie » en 1982 Dustin Hoffman devait se plier à 2h de maquillage par jour, la torture commençait par un lifting à l’aide de barrette crochetée dans ses cheveux pour bien tirer sa peau. Les étapes suivantes ajoutaient 90 minutes de mise en place par jour. Il enfilait un corsé rempli de 2 kilos de silicone pour sa poitrine, ses fesses étaient également bien rembourrées, il terminait sa transformation par une perruque parfaitement ajustée et un dentier avec des dents plus longues et plus blanches. Si Dustin Hoffman est crédible dans son rôle de Dorothy c’est qu’il a fait attention aux détails, ses mains sont rasées, sa peau est soignée et son maquillage est parfaitement raccord avec son personnage.

Dustin-Hoffman-en-femme-tootsy

7- Rupert Everett interprète une femme transgenre dans « St. Trinian’s », le comédien lui même homosexuel interprète à merveille le rôle. Pour entrer dans la peau du personnage, l’acteur se contentait d’une combinaison légèrement rembourrée et de faux seins en silicone, l’accent était mis sur l’interprétation, la perruque et le maquillage.

Rupert-evrett-transformation-femme

Les aussi beaux en Homme que en femme :

8 – Cillian Murphy dans « Breakfast on Pluto » campe un travesti en quête d’identité sexuelle, l’acteur n’avait pas grand besoin d’artifice pour se glisser dans la peau d’une femme son physique longiligne et ses traits fins font le nécessaire. Cillian Murphy joue « Kitten » une très belle femme, pleine de vie féminine et facile à vivre. un maquillage sobre et une perruque suffit à le transformer en une sublime femme. Il prenait soin de se raser soigneusement tout le corps et s’exfoliait régulièrement. Le résultat est bluffant, dans une scène sa jupe est soulevée par le vent et on découvre de magnifiques jambes, de quoi rendre jalouses pas mal de fille. L’acteur aime tellement cela qu’il réitérera dans « Emma Skillpa Peacock » où il campe cette fois un homme à la double personnalité, avec une femme dans un style plus sobre mais tout aussi charmante.

Cillian-Murphy-homme-femme

Cillian-Murphy-travesti

9- Jude Law dans le film Rage de 2009, le beau gosse britannique joue le rôle d’un mannequin transsexuel nommé Minx, pour entrer dans la peau du personnage Jude Law a dû se raser entièrement la tête et les poils. Pour le reste ses yeux et son physique ont fait le job.

jude-law--en-femme-travesti

10-Jared Leto, habitué aux transformations l’acteur a cette fois perdu du poids en mangeant seulement 400 calories par jour au lieu des 2000 recommandées résultat -25 kilos. Il est vrai qu’il ne jouait pas seulement un transgenre mais un transgenre junkie et souffrant du VIH. Même si son look est négligé et son corps amaigri il n’en reste pas moins terriblement sexy.

jared-leto-dragqueen-en-femme

jared-leto-homme-en-femme

11 -Gad Elmaleh dans chouchou

gad-elmaleh-en-femme

12 – Harold Perrineau dans Amour, piments et bossa nova où il joue une magnifique drag queen tout en simplicité ce qui parait incompatible, résultat bluffant sexy tout en couleurs.

Harold-Perrineau-en-femme-dragqueen

les plus beaux en homme qu’en femme :

13-Hugo Weaving dans Cloud Atlas.
Hugo Weaving jouait une infirmière pas commode, pour le film le visage de l’acteur était gonflé par une prothèse ensuite les effets spéciaux venaient en post-production rendre le masque plus naturel.
Hugo Weaving avait déjà joué un travesti dans LES AVENTURES DE PRISCILLA FOLLE DU DÉSERT (en 1994).

hugo-weaving-transformation-femme

14 – Sean Bean dans Tracie’s Story une série anglaise où il joue une travestie, très loin de son rôle de Game of thrones.

sean_bean_femme-sexy

15- Woody Harrelson – Self Control (2003)

woodie-Harrelson-homme-en-femme

16 – Jason Isaacs dans sweet november il joue le rôle chaz watley un homosexuel qui se déguise en drag queen.

Jason-Issacs-femme-sexy-trav

117 – Tom Hanks dans Bosom Buddies (1980)
Tom Hanks obligé de se déguiser en femme pour obtenir un appartement. Pour la transformation tout est à revoir…

Tom-Hanks-Bosom-Buddies-femme-sexy

18 – David Duchovny dans twin peaks

david-duchovny-en-femme

les hommes en drag queen :

19 – Michel Serault dans la cage aux folles
Michel-Serrault-gage-aux-folles

20 – 21 – Wesley Snipes et Patrick Swayze en drag queens dans Extravagances

patrick-swayze-Wesley-Snipes-drag-queen

Wesley-Snipes-femme-drag-queen

patrick-swayze-en-femme-drag-queen

d’autre Hommes en femmes pour le plaisir :

22 – Hugh Laurie dans son émission humoristique A Bit of Fry and Laurie

Dr-house-en-femme

23 – Ian McKellen bien loin du seigneur des anneaux.

catherine-liliane-travesti-homme-en-femme

24-25 – Catherine et Liliane, Alex luz et Bruno Sanches les chroniqueurs du petit journal de canal +

catherine-liliane-travesti-homme-en-femme

Même si ceci n’est pas nouveau la tendance va de plus en plus vers une interprétation plus authentique, les acteurs ne se trouvent plus forcément dans une représentation caricaturale de la femme comme se fût le cas dans des films tel que La cage au folle du regretté Michel Serrault, mais dans des rôles dévoilant plus de finesse et de maturité.

Il n’est là plus question de jouer les grandes folles mais bel et bien de rentrer dans la peau d’une femme et de vivre sa vie avec ses doutes, ses forces et ses fragilités. Des performances exceptionnelles qui sont très souvent saluées par la critique.

Physique de rève

Tu as forcément quelque chose à dire, donne ton avis !